Article 1 – Application des CGV:
Les présentes conditions générales de vente s’appliquent de façon générale à toutes nos ventes sauf stipulation contractuelle particulière et expressément acceptée par nos soins. Toutes autres conditions n’engagent le vendeur qu’après confirmation écrite de sa part.

Article 2 -Commandes :
Le fait de passer commande implique l’adhésion entière et sans réserve de l’acheteur aux présentes conditions de vente.. Les prix sont franco de port à partir de 1.000 euros HT pour la France métropolitaine. Pour les frais de livraisons à l’export se reporter à la facture pro-forma.

Article 3 – Délais de livraison :
Les délais de livraison et de transports prévus à la commande ne sont donnés qu’à titre indicatif. Toutes les marchandises vendues voyagent aux risques et périls de l’acheteur quel que soient le mode de transport et les modalités de règlement du prix du transport. La responsabilité de notre société est en tout état de cause dégagée par la signature du transporteur sur le bordereau d’expédition lors de la prise en charge des marchandises. Conformément aux dispositions de l’article L. 133 3 du code de commerce les réclamations pour pertes ou avaries doivent être faites au transporteur par le destinataire sur la lettre de voiture et le bon de livraison et confirmées dans un délai de trois jours ; a défaut, le destinataire supportera seul les conséquences de son incurie. Toute réclamation concernant la conformité de la marchandise livrée doit être formulée dans les 48 heures de la livraison.

Article 4 – Prix :
Les prix s’entendent à la date de la commande, transport en France métropolitaine inclus au delà de 1.000 euros HT. Les frais de douane a l’export ne sont pas inclus.

Article 5 – Délais de paiement et pénalités :
En principe, toutes nos marchandises sont payables comptant à la commande et la date de paiement est déterminée par l’inscription au crédit de notre compte. En cas de délai de paiement convenu par dérogation à nos CGV, le dépassement de ce délai entraîne automatiquement, et sans qu’il soit utile de procéder à une mise en demeure, le règlement d’une pénalité de retard égale au taux d’intérêt appliqué par la Banque Centrale Européenne à son opération de refinancement la plus récente majorée de dix points conformément aux dispositions de l’article L 411-6 du Code de Commerce. En outre, en cas de recours à une procédure judiciaire, il sera dû une pénalité différente de l’indemnité fixée par le Tribunal au titre de l’article 700 du Code de procédure civile et égale à 10 % du montant des sommes impayées. En principe il ne sera pas du d’escompte en cas de paiement anticipé. Le défaut de règlement d’une facture à échéance a pour effet de rendre immédiatement exigible les factures à échoir même si elles ont donné lieu à l’établissement de lettre de change ou de billets à ordre.

Article 6 – Clause de réserve de propriété :
Par application des dispositions de l’article L. 624-16 du code de commerce nous restons propriétaires de la marchandise vendue jusqu’à complet paiement de son prix et de ses accessoires
Nous nous réservons la faculté, sans formalité, de reprendre matériellement possession des marchandises aux frais du client. En cas de revente avant paiement intégral du prix et de ses accessoires, le client s’engage à première demande de notre part à céder tout ou partie des.créances sur ses sous-acquéreurs a due concurrence de la valeur des marchandises soumises à la réserve de propriété. En outre, aussi longtemps qu’elles n’auront pas été intégralement réglées les marchandises devront être assurées à notre profit étant entendues qu’en cas de sinistre nous serons subrogés dans vos droits à solliciter réparation.

Article 7 – Garanties :
Il est rappelé que nos produits sont garantis 1 an et que nous ne pouvons être responsable des conséquences d’une utilisation qui ne serait pas conforme à l’usage auquel nos produits sont normalement destinées : Pour nos produits l’utilisation du lave vaisselle est fortement déconseillé ainsi que de les laisser tremper dans l’eau. Nous préconisons un lavage manuel à base de savon liquide pour article ménager et une éponge douce.
Nous rappelons que l’usure du tranchant de la lame est dépendante de l’utilisation qui est faite du couteau. De fait nous ne pourrions être tenu responsable de l’usure naturelle de celle ci. En tout état de cause, notre garantie ne peut dépasser la valeur des produits vendus.

Article 8 – Force majeure :
Si l’une des parties entend faire état d’un cas de force majeure qui empêche ou suspend l’exécution du contrat, elle doit immédiatement en informer l’autre partie. Le cas de force majeure suspend l’exécution du contrat pendant toute sa durée. Sont notamment considérés comme cas de force majeure : les faits de guerre ou de terrorisme, les grèves, les aléas climatiques, les mesures d’interdiction d’importation ou interdictions de mises sur le marché prises par un état.